Rechercher
  • Fabienne Olivera

3 raisons de prévoir votre trésorerie.

Mis à jour : avr. 20


Depuis que j’ai créé mon entreprise, je rencontre beaucoup de dirigeants d’entreprise. Quand je leur demande comment se porte leur société, ils me répondent le plus souvent :

« Mon entreprise va bien, j’ai augmenté mon chiffre d’affaires (CA) de X pourcent et ma rentabilité est positive. Mes clients sont contents et j’ai beaucoup de demandes. ».

Dans ce cas, je les félicite, puis vient ma deuxième question : « Et votre trésorerie ? ». J’ai très rarement un « tout va bien » franc et massif, ils me révèlent généralement que c’est difficile et qu’ils ne comprennent pas pourquoi.


Les dirigeants n’ont pas de visibilité sur leur trésorerie à court et moyen termes, ce qui les stresse. Je me rends compte que c’est un sujet tabou.

Mes futurs clients me contactent pour organiser les services administratifs de leur entreprise, réaliser des budgets, comprendre leur bilan et leur compte de résultat mais jamais pour leur trésorerie. En revanche, lorsque j’aborde ce point, ils apprécient la possibilité de me parler des difficultés qu’ils rencontrent et des pistes d’amélioration que je peux leur apporter.


Mais quels sont les avantages d’une gestion de trésorerie ?


1. Un outil de pilotage parmi d’autres


Pour gérer une entreprise, il existe de nombreux indicateurs comme la variation du CA, la marge brute ou le taux de conversion, mais ils ne prennent pas en compte le besoin en fonds de roulement (voir article "comprendre et améliorer son BFR").


Or, c’est aussi un indicateur important pour savoir si l’activité d’exploitation génère du cash. Si un dirigeant met en place un tableau de gestion de trésorerie, il verra très tôt s’il encaisse rapidement son CA pour couvrir ses dépenses. Il aura une meilleure visibilité des négociations à mener avec ses partenaires.

2. Prévoir les périodes où les variations de trésorerie sont importantes


Quand le dirigeant connaît les grandes échéances de trésorerie et l’état actuel de cette dernière, il a une visibilité qui lui permet de piloter son entreprise.


Il peut prévoir des dépenses exceptionnelles quand sa trésorerie le lui permet ou réaliser des placements. Si la situation de la trésorerie est correcte, le dirigeant sera plus serein pour faire évoluer son entreprise. En revanche, si elle se présente plus difficile dans un ou deux mois, il peut réfléchir avec son équipe et son DAF (directeur administratif et financier) pour mettre en place des actions afin de l’améliorer avant l’échéance.


3. Avoir de bonnes relations avec sa banque


La banque est un partenaire incontournable de l’entreprise. Comme avec tout autre partenaire, il est important d’avoir de bonnes relations sur le long terme.


N’attendez pas d’être dans le rouge pour demander une ligne de découvert à votre banque. Au contraire, faites ces démarches quand tout va bien. Le banquier apprécie quand le dirigeant le prévient à l’avance des difficultés, cela prouve qu’il est un réel pilote de son entreprise.


Mettre en place une gestion de trésorerie prend du temps et a un coût, mais c’est un outil de pilotage essentiel pour éviter la cessation de paiement.

Avec la conjoncture actuelle, il faut que votre entreprise soit prête lorsque l’activité reprendra.

Je sais que beaucoup de dirigeants ont obtenu des financements de leur banque – par exemple le prêt garanti par l’État (PGE) ou le report des échéances des emprunts – et se disent qu’ils n’ont plus besoin de prévoir car leur cash est épargné… Pour l’instant !


À la reprise, les reports d’échéances des mois de confinement vont devoir être payés, le seul moyen de pouvoir négocier ses prélèvements est de savoir comment sera la trésorerie d’ici la fin de l’année.


Un conseil : prévoyez votre trésorerie pour la reprise (voir article "comment gérer son cash"), il en va de la pérennité de votre entreprise.


Appelez-moi afin de m’exposer vos problématiques, cela ne coûte rien !


À très vite

Fabienne

TEL : 06.29.23.72.41

0 vue

© 2020 - ACVISO Finance. Tous droits réservés - Fabienne OLIVERA